>Le Pilori est un établissement privé de divertissement à but non lucratif

1/07/2008

Malades : mangez du poisson !


En 95 on a eu le droit à : "mangez des pommes !", en 08 découvrez : "mangez du poisson !"
Avec les nouveaux dispositifs du gouvernement pour faire payer par les plus malades uniquement, la déveine d'être justement malade, il va bien falloir que ces fameux malades trouvent des solutions pour éviter de faire appel trop souvent au système de santé publique. Oui mais quoi ?

Vendredi, c'est poisson !
Le poisson et les produits de la mer d'une manière générale présentent un intérêt nutritionnel majeur dans nos sociétés modernes (notamment pour les malades de longues durées ou ceux qui ont peur de le devenir).

Les poissons couvrent une part importante de nos besoins en acides gras essentiels oméga-3, en vitamines, en iode et en sélénium. Les fruits de mer apportent également manganèse, cuivre et zinc en grande quantité.

Le site isodisnatura précise même : "Manger du poisson, denrée très riche en oméga-3, limite les risques de maladie cardiovasculaire et de mortalité cardiovasculaire. Nous devons donc tous manger au moins deux fois par semaine du poisson, que l'on soit cardiaque ou pas. Les espèces les plus riches en oméga-3 sont l'espadon, le hareng, le maquereau, la sardine, le saumon, le thon rouge, le merlu et la truite. Mais tous les fruits de mer (coquillages, crustacés, céphalopodes) en sont également riches. Ainsi, une demi-douzaine d'huîtres ou 400g de moules permettent de couvrir nos besoins journaliers"

Source de fer
Facilement assimilé par l'organisme, le fer présent dans le poisson contribue à l'oxygénation cellulaire.

Le poisson possède également
- du phosphore,
- du calcium,
- du fluor indispensables aux mécanismes d'ossification,
- du zinc qui influence le métabolisme énergétique,
- du cuivre qui améliore la fixation du fer,
- du sélénium un antioxydant puissant,
- du manganèse qui intervient dans la souplesse des cartilages, ainsi que dans le métabolisme énergétique,
- et des vitamines essentiellement du groupe B comme la vitamine B1, B2 et B12.

Alzheimer ne passera pas par moi
L'huile de poisson constuerait selon les chercheurs de l'Université de Californie (UCLA), un excellent produit de prévention contre l'apparition de la maladie d'Alzheimer. C'est le DHA (acide docosahéxaénoïque), un acide gras de la famille des oméga 3 qui stimulerait la production d'une protéine anti-Alzheimer.
Décidément, le poisson est un sacré "alicament" !



La santé autrement : Merci Nicolas
Chers amis malades ou ayant peur de le devenir, vous avez une petite chance de voir moins souvent votre médecin et donc de ne pas avoir à payer 50 cents d'euros par boîte de médicaments achetée.
Nicolas Sarkozy est bel et bien le Président de la rupture. Grâce à lui, les français vont apprendre à entretenir leur santé par eux-mêmes. Et finalement, c'est peut-être une très bonne chose.

Alchimie
La chimie moderne (c'est-à-dire les laboratoires pharmaceutiques), confortée par l'attitude de l'Etat à leur endroit depuis le début du XXème siècle, nous ont fait croire, nous les utilisateurs de la médecine, que la chimie et son vecteur le médicament était le meilleur moyen de se soigner. Hors dans bien des situations, le médicament ne représente pas la meilleure des solutions. Bien des petites affections courantes se règlent toute seule, avec un peu de repos ou un régime alimentaire adapté. Mais ces principes de bases n'ont plus cours aujourd'hui. Et ce n'est pas uniquement la faute des patients, les laboratoires ne sont pas exempt de reproches dans leurs pratiques commerciales agressives envers les médecins.
Nous oublions qu'un médicament n'est jamais inoffensif. Il dépose dans nos organismes des molécules chimiques que le foie est bien incapable de synthétiser car il ne les reconnaît pas. Alors il les stock.

Alternatif
Nous assimilons trop la santé à la médecine, hors la médecine s'intéresse davantage à la maladie, et c'est bien ce qu'on attend d'elle. J'entends par là, la maladie grave ; celle qui ne peut être soigner autrement sans mettre notre vie ou notre intégrité physique en péril.
Pour le reste, il nous revient la responsabilité de gérer notre (bonne) santé, de l'entretenir, de la favoriser. Dans ce cadre, la manière de se nourrir est primordiale (pourquoi avaler de la vitamine C de synthèse aux effets secondaires importants, alors que le choux ou le citron pour ne citer qu'eux, sont d'excellentes sources naturelles de cette vitamine ?). De la même manière, le sommeil est important pour permettre au corps de se ressourcer. Le corps a besoin de ses rythme d'activité et de repos pour bien fonctionner. Il faut réapprendre à les respecter.

J'espère qu'avec l'aide de monsieur Sarkozy, la relaxation ou les méthodes de bien-être dites alternatives, comme la réflexologie que je pratique professionnellement, ou le Shiatsu s'implanteront plus durablement dans notre beau pays.

P.S. à l'attention de mes chères enfants : le poisson pané n'est en rien un bon produit pour la santé !

www.reflex-vital.com

4 commentaires:

boronali 8 janvier 2008 à 07:36  

Boire de l'eau de mer puisée à très basse profondeur, c'est même encore mieux ...

Merlin 8 janvier 2008 à 08:08  
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Merlin 8 janvier 2008 à 17:31  

Je vois (ou plutôt, I sea !)
Pour bien faire, il faudrait (re)devenir des petits poissons, comme avant qu'on soient des homos sapiens...

Merlin 8 janvier 2008 à 17:32  

L'orthographe Merlin, l'orthographe !

Archive du blog

Articles récents

Le mot du directeur

La direction vous souhaite la bienvenue dans son établissement de divertissement à but non lucratif

La direction décline toute responsabilité quand aux sentiments que la lecture de ces lignes pourrait occasionner

La direction ne pourra en aucun en être tenue pour responsable


Nuage de Tags

  © Blogger template 'Heroes TV Series' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP  

Site Meter Clicky Web Analytics