>Le Pilori est un établissement privé de divertissement à but non lucratif

3/27/2008

Brosse à reluire



Je n'ai plus de dentifrice, et ça fait déjà un bon moment que j'y pense. Je suis bio ou je suis pas bio ? Je suis cap ou pas cap ?
Allez, c'est décidé, je vais fabriquer mon dentifrice moi-même et abandonner à son triste sort l'industrie des cosmétiques, ses emplois, ses usines, ses actions en bourse et sa chimie lourde à base de pyrophosphates, de triclosan, de citrates de zinc et de chlore.

J'ai trouvé une recette (ICI) qui détaille la marche à suivre. Ca n'a pas l'air très compliqué tout ça...

Il y a 3 solutions possibles (à alterner) :
- gros sel de mer dilué dans de l'eau : effet raffraichissant et étonnament efficace
- eau oxygénée + bicarbonate de soude : effet blanchissant, ne pas abuser car plutôt abrasif pour l'émail des dents.
- dentifrice maison, SANS bicarbonate.

Recette du dentifrice maison :
Ingrédients :
- argile verte (ultra-ventilée ou pas, mais pas d'argile blanche !), en pharmacie ou magasin bio;
- infusion concentrée de romarin : quelques poignées de romarin dans un fond d'eau bouillante, qu'on laisse quelques minutes à petit feu. pour le romarin : au marché, chez un épicier (marchand d'épices), en évitant les grandes surfaces.
- huile essentielle : menthe, citron, pin...
- huile d'olive

Facultatif :
- glycérine (contre les saignements de gencives), en pharmacie;
- infusion ou huiles essentielles d'autres plantes telles que
. ratanhia
. mentha arvensis - menthe des champs
. echinacea purpurea - Échinacée
. commiphora myrrha - Myrrhe
. chamomilla recutita - Camomille sauvage
. salvia officinalis (sauge) - sauge

Pour un pot de confiture (qui durera environ un mois) :
- remplir la moitié d'argile,
- verser l'infusion de romarin en mouillant la pâte progressivement (comme pour une pâte à pain : d'abord très dense, puis on délaye pour éviter les grumeaux) jusqu'à obtenir une pâte fluide mais pas trop,
- ajouter 2 à 3 pipettes d'huile essentielle (suffisament pour pouvoir sentir après mélange),
- un peu d'huile d'olive (une ou 2 cc) : la pâte prend un aspect onctueux,
- facultatif : une cuillère à soupe de Glycérine.

Apparement, le lendemain, un peu de jus vert surnage dans le pot de dentifrice : c'est l'infusion de romarin. L'important c'est le résultat et la sensation en bouche après brossage : dents bien propres, pas de bouche pâteuse, haleine fraîche... le bonheur sur terre, (paraît-il !)
Et pourquoi pas faire soit-même son shampooing ? (Ici)

Autres recettes de dentifrices

A lire aussi
A lire encore

2 commentaires:

luna pat 28 mars 2008 à 11:09  

le per-blanc me semble plus simple...
http://beaute-test.com/poudre_dentifrice_per-blan.php

Merlin 28 mars 2008 à 11:16  

Ouais, je connais, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

Plus sérieusement, pourquoi toujours tout acheter, alors que l'on peut faire beaucoup par nous-même ?
Ce n'est pas une question financière (quoi que...), c'est une question d'écologie et de bon sens : toute transformation industrielle nécessite beaucoup de pétrole, d'eau, de métaux, d'électricité (fabrication, transport, réseau de distribution, etc, etc.)

Dans l'ensemble, nous somme trop habitués aux produits transformés.

Archive du blog

Articles récents

Le mot du directeur

La direction vous souhaite la bienvenue dans son établissement de divertissement à but non lucratif

La direction décline toute responsabilité quand aux sentiments que la lecture de ces lignes pourrait occasionner

La direction ne pourra en aucun en être tenue pour responsable


Nuage de Tags

  © Blogger template 'Heroes TV Series' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP  

Site Meter Clicky Web Analytics